L’année 2020 nous a montré à quel point le personnel hospitalier est indispensable pour nous, notre santé et notre société. Souvent mis en avant dans les séries hospitalières américaines, les chirurgiens, les infirmiers, les psychologues ont toujours une tenue type. Le rose pour la pédiatrie, le bleu pour la chirurgie, le vert pour… Ces couleurs d’uniformes imposées dans les séries autre-atlantique, peuvent l’être dans les réels hôpitaux en France. Alors, à quoi correspondent les couleurs des blouses médicales ?

Pourquoi imposer une couleur de blouse médicale ?

Imaginez, un hôpital où tout le personnel peut choisir la couleur de sa blouse. Nous en sommes persuadés, cela égaierait les couloirs parfois “tristounets” de ces lieux. Une personne avec une blouse violette parlant avec une personne portant une blouse jaune, les couleurs vives pourraient apporter joie et réconfort dans un hôpital où le stress et la peur sont souvent de mise.

Alors, pourquoi les hôpitaux ont-ils décidé d’imposer un uniforme à toutes les personnes travaillant entre ces murs ? Tout simplement pour pouvoir identifier les professionnels et les patients, pour pouvoir identifier le statut de chaque personne (infirmiers, anesthésiste, chirurgien), et pour la santé de chacun.

La couleur des tenues hospitalières a évolué au fil des années. Au 19ᵉ siècle, le personnel soignant portait des blouses noires. Cela ne devait pas donner beaucoup d’espoir aux patients, mais les soignants n’étaient autre que les religieuses. Lorsqu’elles venaient en aide aux nécessiteux en donnant de leur temps à l’hôpital, elles gardaient donc leur robes noires.

Puis les uniformes ont évolué suite aux découvertes de Louis Pasteur : les virus se propagent, il est donc important d’appliquer des règles d’hygiènes strictes dans les lieux médicaux. L’habitude a été prise, les uniformes et les blouses doivent être lavés tous les jours à 90 °C. Cette nouvelle règle a blanchi chaque vêtement. Le blanc c’est donc imposé comme couleur omniprésente en milieu hospitalier. C’est seulement après la seconde guerre mondiale qu’un code couleur a été imposé afin de différencier les professionnels et les différents services.

Quelles sont les couleurs imposées au sein des hôpitaux ?

En réalité, les couleurs ne sont pas imposées nationalement dans le domaine de la santé. Si vous allez d’un hôpital à un autre, le personnel n’aura pas le même code couleur. Ne foncez donc vers une personne habillée en rose en l’appelant “infirmier” ou “infirmière”, il s’agit peut-être d’un chirurgien ou d’une chirurgienne.

La majorité des hôpitaux tiennent tout de même à donner des couleurs à chaque service ou chaque rôle afin d’aider les patients et les professionnels de santé à être reconnaissables. Toutes les professions médicales, paramédicales, techniques ou administratives ont donc une couleur attitrée dans chaque établissement.

Les couleurs pour les infirmiers et les médecins

Les infirmiers, comme les médecins, portent très souvent une tenue blanche. Que ce soit une tenue complète (t-shirt et pantalon) pour les infirmiers ou bien une blouse pour les médecins, la couleur est souvent la même pour ces deux entités, les infirmiers étant le service technique rattaché aux médecins. Le blanc permet de rassurer le patient en lui imposant une couleur représentant la pureté, la clarté et l’hygiène.

Les couleurs imposées en chirurgie

En chirurgie, le blanc est souvent banni. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons. La première, sur le blanc, le sang ressort beaucoup trop. Les chirurgiens sont amenés à avoir des taches de sang sur les vêtements qu’ils portent pendant les opérations. Alors, pour atténuer cet effet agressif de rouge vif sur blanc, des couleurs comme le bleu ou le vert sont adoptées.

De plus, dans un bloc opératoire, les lumières blanches sont très fortes. Une personne portant une tenue blanche sous ce type de lumière va avoir tendance à éblouir les personnes autour. Le vert et le bleu sont moins réfléchissant et vont moins agresser les yeux des personnes présentes pendant les opérations.

Une couleur par spécialité

Certaines spécialités peuvent avoir des couleurs qui reviennent très souvent dans de nombreux établissements médicaux. Le service pédiatrique, notamment, les sages-femmes, les puéricultrices et les infirmières, portent du rose. Cette couleur est douce et enfantine, elle apaise les maux.

Les bénévoles, eux, sont distingués grâce à la couleur jaune. Appelés et recherchés pour apporter la joie auprès des malades, le jaune s’adapte totalement à leurs missions et à leur état d’esprit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici